Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

L'AFRO: Successeur du Franc CFA (L'Avenir de l'Afrique)

Posté par: Modou Khouma| Lundi 19 décembre, 2011 06:48  | Consulté 19968 fois  |  33 Réactions  |   

15 ans après la fameuse dévaluation de 1994, une rumeur folle émanait de la capitale ivoirienne, Abidjan, selon laquelle, il y aurait en vue une dévaluation des deux Francs CFA( BCEAO, BEAC) programmé pour le 1er Janvier 2012. Selon l'article publié sur un blog, la parité EURO/CFA, passerait de {1€= 655 FCFA, à 1€=1000 FCFA}. Un tollé sur la toile, repris par certains médias, ce hoax qui en réalité n'est qu'une attaque politique, destiné au président Alassane Ouattara, a pourtant eu le mérite de réveiller des esprits, et de ramener à l'actualité, un sujet critique que nos dirigeants refusent d'aborder. 

Ce sujet est bien celui du Franc CFA, mais aussi de la monnaie unique, et plus globalement, de l'avenir économique de l'Afrique. Nous n'allons pas trainer le lecteur dans un historique colonial, mais il est bien nécessaire de revenir aux origines de cette monnaie bien particulière. Notre monnaie si cher, avec ses billets de 10.000 Francs bien appréciés des Samba Laobés, est officiellement née le 26 Décembre 1945, jour où la France ratifiait les fameux accords de Bretton Woods, soit presque un an avant la naissance de mon père.

CADEAU DE NOEL UN JOUR TROP TARD

Créé pourtant en 1939, juste avant l'éclatement de la Seconde Guerre, le Franc des [(Colonies Française d'Afrique (CFA)], n'était pas un cadeau de noel, de nos bons vieux ex-colons, ni un geste de remerciement pour l'effort de la guerre. Il était un moyen(nous invitons le lecteur à retenir ce terme) pour la France de mieux administrer ses colonies, et d'y restaurer l'ordre monétaire, après la longue pluie des balles allemandes, le beau temps pour se remplir les poches était venu. 

DIVISER POUR CONTINUER A REGNER

L'après indépendance se décline en deux évènements majeurs, d'abord, la création de deux blocs en Afrique de l'Ouest et Afrique Centrale, assimilés à deux Unions Monétaires, respectivement, l'UMOA, et la CEAO (ancetre de l'UEMOA), et de la CEFAC (ancetre de la CEMAC), mais aussi l'accouchement de l'ancien Franc CFA de deux jumeaux identiques. Seul le sigle CFA change de dénomination et devient (Communauté Financière d'Afrique), à l'Ouest, et (Coopération Financière d'Afrique) au Centre. Une division géographique, qui signifiait aussi une division économique, et culturelle qui ne fait pas les affaires de l'Afrique, donc à qui profite t-elle?  

"Le mur de Berlin" monétaire qui sépare l'UEMOA de la CEMAC?

PARITE FIXE (EPINGLE) DU FRANC FRANCAIS A l'EURO

Le principe de parité fixe, n'a pas été créé par les français, elle existent depuis le Livre Sterling (Royaume Uni) et sa zone sterling qui fut la première zone monétaire des temps moderne, succédé par le dollar américain.

Le principe est simple, nous prenons un billet de 10.000 (notre bien aimé) et nous l'épinglons à son équivalent en Franc Français. le principe devient donc un jeu d'épingle, et le franc français devient pour le Franc Cfa, une maman kangourou bien particulière, et qui grignote sur la nourriture de son enfant.

Les Banques Centrales respectives de nos deux zones monétaires, créées après les indépendances, deviennent à cause de cette parité, et ce jeux d'épingle, des subdivisions de la Banque de France, ou si l'on préfère des filiales, qui ne peuvent prendre de décision concernant la masse monétaire sans l'accord de la maison mère. Le symbole était l'indépendance, la dépendance monétaire venait de naitre. 

-Parité en date du 26 Décembre 1945

1 FCFA= 1,70 FF 

après plusieurs dévaluations, celle de Janvier 1994, marqua la dernière dévaluation en date FCFA/FF, avant l'apparition de l'Euro en 1999

-Parité en date du  11 Janvier 1994

1FF= 100 FCFA

-Parité en vigueur depuis le 1er Janvier 1999

1€= 655,957 FCFA

L'ACCORD DE PARITE

Peu d'informations existent sur les termes et modalité de l'accord de parité, signé avec la France. Combien de réserves avons nous accumulé à la Banque de France? Quel est le pourcentage des dépots annuels de chaque pays membres à leurs recettes en devises? Autrement dit, combien payons nous chaque année, pour que la Banque de France veuille bien continuer à garantir notre monnaie, et à assurer sa convertibilité à l'euro? Que des questions sans réponses, et à quand la transparence en Françafrique?

Le Mécanisme permet à la Banque de France d'etre au centre du système monétaire africain de l'ouest et du centre. En effet, elle contrôle la planche à billet, en d'autres termes, elle décide de combien de FCFA les deux banques centrales impriment, et leur impose le strict minimum, car en créant du FCFA, on crée aussi des euros, car la convertibilité est garantie par la Banque de France. la pièce de 500 francs dorée, n'est en réalité que des pièces de centimes d'euros, car celles-ci assurent sa valeur.  

LES FAITS IDEOLOGIQUES

Oui le Franc CFA, qu'on le veuille ou pas, est un signe de domination de la France, sur ces anciennes colonies, et sa main mise sur une grande partie de l'économie. Elle reflète une subordination. et une protection monétaire qui n'est que théorique car, en cas de perte de valeur réel du Franc CFA, la France va t-elle faire pleuvoir la planche à billet, pour payer nos dettes, alors qu'elle est plus endetté que nous? Va t-elle s'endetter pour payer nos dettes? Notre amie la France serait trop gentille. 

LE SAVIEZ VOUS? 

Le terme "deureum" qui désigne en Wolof, les piéces de 5 Francs, existait bien avant l'arrivée des français, il vient de l'arabe dirham, qui est l'appellation des monnaies de plusieurs pays arabes, dont le Maroc, et les Emirats Arabes Unis.   -Le mot "dirham" est dérivé du Grec drachma (prononcé dracma) qui est une pièce de monnaie très ancienne, utilisé au temps de la Grèce Antique, et de l'Empire Byzantin, qui la transmit à l'Arabie, à travers le commerce. L'islam en fait sa monnaie, et la rapportera jusqu'à nos terres, avec l'arrivée des Almoravides et la vague d'islamisation, puis plu tard à travers le commerce avec les Maures. Cette pièce en métal, pesait un peu plus de 3 grammes d'argent. 

LES FAITS ECONOMIQUES

Aujourd'hui la réalité a changé, et elle continue de changer, et la mondialisation est un facteur qui explique ceci. La France, ancienne puissance coloniale, aujourd'hui en difficulté économique, tremble devant les agences de notation pour préserver son fameux "AAA" qui lui permet de s'endetter à taux d'interet faible. Seulement, tout le monde sait qu'elle se dirige vers la perte de son triple A, et aura donc du mal à se refinancer sur le marché des obligations, qui est de grandes utilité pour les pays dits "développé" pour trouver de l'argent rapidement et facilement. 

Pendant ce temps là, les pays du Franc CFA, sont en pleine croissance économique, et sont en termes de pourcentage tous moins endettés que la France. 

MONNAIE SUREVALUEE?

A savoir si le Franc CFA est surévalué ou pas, il faut bien sur le comparer aux monnaies de nos partenaires commerciaux, qui sont de plus en plus des pays ne faisant pas partie de la zone-euro. Le constat est double, les pays qui ont des monnaies avec comme référence le dollar américain, ont un avantage commercial sur nos pays, l'Euro qui n'a cessé de grimper face au dollar, entraine aussi le FCFA, grâce au jeu  d'épingle expliqué tantôt, et le FCFA gagne de la valeur nominal par rapport au dollar, et par conséquent monte face à la plupart des monnaies de la planète. Ce qui a pour effet de réduire la compétitivité/prix de nos entreprises locaux, et de rendre plus cher le cout de la main-d'œuvre, tout en encourageant l'importation au détriment des produits made in Sénégal. Dans d'autres termes, si l'Euro monte face au dollar, le Sénégalais qui a du FCFA gagne du pouvoir d'achat aux Etats Unis, et presque partout dans le monde, mais comme parité il y a avec l'Euro, son pouvoir d'achat reste inchangé dans les pays de l'Euro. Cependant, au meme moment, le touriste américain venu passer deux semaines au Sénégal, perd du pouvoir d'achat et dépense moins. 

Le Modou Modou à Atlanta, envoie 500 dollars par mois depuis 5 ans à sa famille, mais la somme que reçoit sa famille dépend des fluctuations entre l'Euro/Dollar. La perte de valeur des 500 dollars en FCFA constituent déjà un casse-tete pour le modou-modou, en rajout, l'augmentation des prix des denrées au Sénégal compliquent d'avantage les choses pour lui. Ce qui dans un cadre plus large d'agrégat économique, réduit le PNB du Sénégal et des autres pays africains dans le meme cas de figure, ainsi que l'apport des ressortissants sénégalais et africains à l'économie de leurs pays respectifs.

QUE FAIRE?

Prendre nos destins en main, n'attendons pas que le feu brule nos cases, pour les équiper en matériels anti-incendie. L'essentiel des conditions macro-économique sont réunis, le reste à faire c'est de rassembler les jumeaux, moi meme étant jumeau, je sais que ce n'est pas compliqué, rassembler la BCEAO et la BCEAC en une seule banque centrale et totalement indépendante de la Banque de France, la future Banque Centrale des Etats Unis d'Afrique?, qui regrouperait 14 pays africains, serait seulement la 2eme plus grande Union Monétaire et Economique en terme de nombres de pays. Le PIB de cette Union serait de 139.33 Milliards de Dollars (estimation.2010), un taux de croissance à faire envier aux européens, et surtout une vraie indépendance,plus de 50 ans après celle symbolique.

je cite le feu président Omar Bongo:  «si par malheur une autre dévaluation du CFA devait intervenir, je ferais tout pour que l’Afrique centrale et l’Afrique de l’Ouest abandonnent le franc CFA et créent leur propre monnaie ».

Nous attendons quoi exactement?

L'AFRO 

Le visionnaire, notre regretté guide de la Jamahiriya Libyenne, Moamar Al Khadafi l'avait conceptualisé, une monnaie unique africaine serait un facteur de rapprochement culturel, et économique, qui nous pousserait vers l'union et nous balaierait le chemin du développement.

Qui dit développement, dit aussi challenge, cette monnaie unique passera par des étapes, et l'idée d'unifier les deux unions monétaires d'Afrique de l'Ouest et Centrale en est une. 

Notre future monnaie, ne sera plus garantie par l'Euro, elle se laissera flotter et s'échangera sur le marché des devises internationales, (FOREX), elle subira les lois de l'offre et de la demande, mais la Banque Centrale est présente sur le marché, pour s'assurer que sa monnaie se porte bien.

Si elle perd de la valeur, cela va appauvrir les africains à l'étranger, et enrichir ceux qui sont au pays et qui produisent. Cela se traduit, par + d'investissement, +de compétitivité, -diminution-prix de la main-d'œuvre. Le Sénégal n'en sera que bénéficiaire,ainsi tous les pays de la future union.

Si elle gagne trop de valeur, ce serait par la spéculation et la Banque Centrale, est la pour veiller et la ramener à l'équilibre face au dollar, et l'euro principalement. 

 

Vu les conditions de l'assassinat, du Colonel Khadafi, et des événements qui précède ce triste épisode de la loi du plus fort Otan+Africains contre Africains, je cherche bunker anti-otan dans les plus brefs délai

 

Modou Economiste 

J'ai déménagé,  trop de risques à khaar yalla

 L'auteur  Modou Khouma
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (33)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Yafouu En Décembre, 2011 (06:54 AM) 0 FansN°:1
pééééééééééééééé"
Yafouu En Décembre, 2011 (06:55 AM) 0 FansN°:2
waa pére khouma do teudi, yaw ancien nga d
Atl En Décembre, 2011 (06:56 AM) 0 FansN°:3
pééééééé
Kaani khegn En Décembre, 2011 (07:01 AM) 0 FansN°:4
lii déé khaw ma si daara
Lollllll En Décembre, 2011 (07:05 AM) 0 FansN°:5
mai khouma dina ma raye mane, yaw ya yéye déménager d, gars yi ay bombe laniou yorr
THE_PATRIOT En Décembre, 2011 (10:14 AM) 0 FansN°:6
Excellent article, riche en enseignement et teinté d'un peu d'humour.
Diem6 En Décembre, 2011 (10:44 AM) 0 FansN°:7
hala hou ac bar lide yalla nou ci yalla moussal
GAGAS En Décembre, 2011 (10:50 AM) 0 FansN°:8
C'est trop interessant votre article. J'apprécie votre résonnement digne d'un bon cours de macro économie
Anonyme En Décembre, 2011 (11:01 AM) 0 FansN°:9
IL Y A QUE SUR LES CONNERIES QUE LES GENS FONT LEURS COMMENTAIRES
Moi En Décembre, 2011 (11:02 AM) 0 FansN°:10
Superbe!!!
Anonyme En Décembre, 2011 (11:03 AM) 0 FansN°:11
CET ARTICLE DEVRAIT ETRE LE PLUS COMMENTÉ.
Anonyme En Décembre, 2011 (11:15 AM) 0 FansN°:12
Eh bien qu'attend le Sénégal pour se barrer du CFA comme l'a fait le Mali entre 1962 et 1984? Ou encore Madagascar?
Jay En Décembre, 2011 (11:18 AM) 0 FansN°:13
Tous contre le franc cfa et la punaise de francais qui succe infiniment le sang africain. Y'EN A MARRE!!!
Welcome Afro!!!
Anonyme En Décembre, 2011 (11:26 AM) 0 FansN°:14
vraiment génial comme enseignement !!!
Vraiment le meilleur article lue sur seneweb
Anonyme En Décembre, 2011 (13:08 PM) 0 FansN°:15
enfin de vrai sujets important et pertinent
Anonyme En Décembre, 2011 (14:26 PM) 0 FansN°:16
toubabs yi c'est des pédés .
Kenn En Décembre, 2011 (14:54 PM) 0 FansN°:17
@Anonyme ! entre les toubabs et les africains je ne sais pas qui sont les pédés... jusqu'à preuve du contraire ce sont nous les afro qui subissont et qui nous laissons bouffer malheureusement !
PS: sujet tres intéressant ... ce qui est assez rare sur ce site
Anonyme En Décembre, 2011 (16:45 PM)0 FansN°: 3578
c toi le pd.
Goordeug En Décembre, 2011 (17:25 PM)0 FansN°: 3609
khana c toi le pd des toubabs, aucune fierté sale con
Galsen 2.0 En Décembre, 2011 (16:14 PM) 0 FansN°:18
bravoo encore à pére modou khouma, de loin le meilleur blog sur seneweb
Anonyme En Décembre, 2011 (16:14 PM) 0 FansN°:19
très intéressant, c'est pour dire seule l'union fait la force "vive l’Afrique unie"
Anonyme En Décembre, 2011 (17:24 PM) 0 FansN°:20
le Fcfa c'est une grosse arnaque en fin de compte...Bravo pour cet article très riche en apprentissage
Sarko En Décembre, 2011 (17:37 PM) 0 FansN°:21
tout ça est bien beau, mais c les occidentaux qui gouvernent par ici, alors le modou là tu la ferme
Anonyme En Décembre, 2011 (17:58 PM)0 FansN°: 3629
la réponse qui te convient, c'est le silence, car tu es un imbécile
Thiessois En Décembre, 2011 (17:50 PM) 0 FansN°:22
bonne idée grand modou
Sizzla En Décembre, 2011 (18:00 PM) 0 FansN°:23
africah unite, jah bless
Sizzla En Décembre, 2011 (18:01 PM) 0 FansN°:24
modou yaw ya meuneu douul
Mbayepékh En Décembre, 2011 (18:11 PM) 0 FansN°:25
weuyyy beug naaa, na nekk khaliss rek
Anonyme En Décembre, 2011 (18:23 PM) 0 FansN°:26
malheureusement, nos dirigeants ne se souci que de leurs poches
Anonyme En Décembre, 2011 (16:56 PM) 0 FansN°:27
Merci Modou! Article très intéressant... Je trouve regrettable qu'on se referre aux européens pour nos politiques monétaire, économique, etc. alors que ces derniers ne sont meme pas capable de mettre sur place des structures qui fonctionnent, et proposer des solutions efficaces a leurs problèmes. Leur union a echoue, et nous les africains, sommes entrain d'importer leurs bêtises...It's total nonsense! Le monde a change, et je pense qu'il est temps que nos dirigeants se réveillent, et soient plus responsables et independant en terme de politique de tout genre.

Ajouter un commentaire

 
 
Modou Khouma
Blog crée le 14/12/2011 Visité 164364 fois 7 Articles 292 Commentaires 1 Abonnés

Posts recents
La Vraie Révolution En Marche!!!!#Occupons les rues!!!
Commentaires recents
La Vraie Révolution En Marche!!!!#Occupons les rues!!!
Les plus populaires
L'AFRO: Successeur du Franc CFA (L'Avenir de l'Afrique)
Chronique d'une Maladie Sociale (Lettre au Président de la République)
La Vraie Révolution En Marche!!!!#Occupons les rues!!!